Au XIIe siècle, Pleumartin prend naissance avec l’établissement d’un prieuré et d’une cure au nord-ouest du bourg actuel, dans une vallée verdoyante à St Sennery. En 1380, le Roi Charles VI donne à son chambellan Jean Ysoré en reconnaissance de son amitié et de sa bravoure la Terre de Pleumartin. Ses descendants transfèrent alors le lieu de culte aux portes du château féodal autour duquel s’organise au XVIe siècle : le bourg de Pleumartin.

Dans ces hameaux, le passé y a laissé des vestiges qui témoignent de la vie paysanne locale : four à pain, four à chaux, mares & calvaires. Pleumartin compte parmi ces édifices remarquables: une halle, la pompe monumentale du Potet (1851), l’église de la Trinité (1898), l’hôtel de ville, le château de Pleumartin de style Trianon (ne se visite pas), l’église Saint Pierre-ès-Liens du XIIe siècle à Crémille, l’étang de Saint Sennery (lieu d’agrément, aire de pique-nique) et son sentier découverte.